Comprendre votre taux

Les taux de cotisation de chaque année doivent générer des revenus suffisants pour couvrir tous les coûts actuels et futurs associés aux blessures subies au travail au cours de ladite année, y compris les prestations d’assistance médicale, de réadaptation et pour perte de gains.

Travail sécuritaire NB se sert de diverses composantes pour déterminer la cotisation des employeurs en vue d’une protection contre les accidents du travail. Le système n’a pas pour but d’assurer que la cotisation de chaque employeur inscrit reflète ses coûts, mais plutôt de regrouper et de cotiser les employeurs selon des industries et des risques semblables.

En plus des dépenses liées aux accidents, les taux de cotisation doivent également couvrir toutes les dépenses relatives aux programmes de sécurité et de prévention, toutes les dépenses administratives et à l’occasion, un rajustement de capitalisation pour tenir compte des écarts des années antérieures.

Comment les taux sont établis

Vidéo des taux de cotisation

 Taux de cotisation de 2019

Renseignements additionnels

Questions fréquemment posées – Généralités

Les cotisations de Travail sécuritaire NB sont calculées en déterminant un taux de cotisation général, qui est ensuite imposé à l’employeur par tranche de 100 $ des salaires cotisables, et ce, sur une base annuelle. Plusieurs facteurs ont une influence sur l’établissement du taux de cotisation général de chaque employeur, dont ceux mentionnés ci-dessous :

Classification des industries

Les employeurs sont classifiés selon le genre d’industrie (et non selon la profession des travailleurs) et la classification a pour but de refléter l’ensemble des activités et la production de l’industrie. Ainsi, plus de 14 000 employeurs du Nouveau-Brunswick sont classifiés dans l’un des 789 codes de classification des industries, tels qu’ils sont définis par le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN).

Regroupement d’industries

Les employeurs sont ensuite répartis dans l’un des 75 groupes d’industries, selon leurs coûts d’accident sur une période de cinq ans, le genre de risques et d’autres facteurs.

Regroupement de taux

Un groupe de taux est ensuite attribué aux employeurs selon leurs risques. Pour chaque groupe de taux, on fixe chaque année un taux de cotisation par tranche de 100 $ des salaires, qui devrait générer suffisamment de revenu. Plusieurs facteurs ont une influence sur l’établissement des taux de cotisation, tels l’expérience des blessures et des coûts récents dans chaque groupe d’industries, la stabilité financière de Travail sécuritaire NB, et d’autres facteurs comme le milieu économique du jour et les politiques actuelles sur la prise de décision.

Évaluation de l’expérience

Les employeurs dont la cotisation annuelle de base s’élève à au moins 2 000 $ participent automatiquement à l’évaluation de l’expérience, qui représente le dernier facteur dans le calcul de leur cotisation. Dans le cadre de cette évaluation, leur taux de cotisation peut varier selon leur expérience sur le plan des accidents. Par exemple, un employeur peut obtenir une réduction maximale de 40 % de son taux ou une surcharge jusqu’à concurrence de 80 %, selon que son expérience des coûts des réclamations est favorable ou non par rapport à la moyenne des coûts des réclamations du groupe dont il fait partie. Ce programme vise à récompenser les employeurs dont les accidents sont moins nombreux et moins graves en leur accordant une cotisation moins élevée, et à offrir une incitation financière à ceux dont le taux est plus élevé.

Une fois qu’un taux de cotisation global est calculé pour votre entreprise, il doit être appliqué à chaque tranche de 100 $ des salaires cotisables pour l’année en question. Le montant ainsi calculé est la cotisation que vous devez verser à Travail sécuritaire NB. En général, les salaires cotisables comprennent tous les salaires et les sommes liées aux salaires, jusqu’à concurrence d’une limite annuelle pour l’année en question. Ceci signifie qu’un employeur est cotisé d’après le salaire brut d’un employé donné, jusqu’à concurrence du salaire annuel maximum, quelle que soit la période travaillée.

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.

Restez branchés!

Sans frais au Canada 1 800 222-9775
Renseignements généraux