Rétablissement à la suite d’une blessure psychologique traumatique : Renseignements pour les travailleurs

Le rétablissement, une étape à la fois.

En tant que travailleur qui se remet d’une blessure psychologique traumatique, la première chose que vous devez faire est de reconnaître que vous avez une équipe pour vous appuyer. Soyez bon envers vous-même pendant votre traitement. N’oubliez pas que votre fournisseur de soins de santé et Travail sécuritaire NB sont là pour vous aider à chacune des étapes.

 

1. Notre équipe spéciale est là pour vous appuyer. Votre employeur, votre fournisseur de soins de santé et Travail sécuritaire NB travailleront ensemble pour vous aider à vous remettre de votre blessure. En fait, Travail sécuritaire NB a une équipe spéciale pour vous aider.

2. Le maintien (ou le retour) au travail est une composante importante de votre rétablissement. Votre équipe de soutien trouvera des options sécuritaires et saines pour vous aider à maintenir votre lien au lieu de travail.

3. Vous jouez un rôle actif dans votre rétablissement. Faites-nous part de toute inquiétude ou suggestion quant au traitement ou au soutien reçu. Ensemble, nous pouvons établir un bon plan de rétablissement qui sera efficace pour vous.

Comment pouvez-vous améliorer votre rétablissement?

Comment pouvez-vous améliorer votre rétablissement?

Suivez les conseils de votre équipe de fournisseurs de soins médicaux et de santé mentale; maintenez un lien avec votre employeur et Travail sécuritaire NB; et soulevez toute inquiétude ou tout obstacle possible au rétablissement. N’ayez pas peur de poser des questions. Inscrivez-vous auprès de Mes services afin d’avoir un accès rapide à Travail sécuritaire NB. Vous pourrez aussi voir vos prochains rendez-vous et tout avis important.

À quoi ressemblera votre plan de retour au travail?

Votre plan de retour au travail (ou de maintien au travail) tiendra compte de vos capacités actuelles et de la capacité de votre employeur de vous offrir des mesures d’adaptation au lieu de travail. Il s’agira d’un plan personnalisé. Un gestionnaire de cas de Travail sécuritaire NB pourrait avoir des discussions avec vous et votre employeur afin d’aider à assurer l’établissement d’un plan sain et sécuritaire qui convient à tous. Un ergothérapeute joue parfois un rôle pour aider à établir et à surveiller votre plan de retour au travail.

À quoi ressemblera votre plan de retour au travail?
Qu’est-ce que le programme RÉUSSIR?

Qu’est-ce que le programme RÉUSSIR?

Le programme RÉUSSIR permet à des travailleurs comme vous d’avoir un accès immédiat à des traitements d’un professionnel de la santé mentale ayant une formation avancée en traumatismes. Un retard dans les traitements peut avoir un effet important sur votre rétablissement. Pour cette raison, nous avons une équipe de soutien prête à vous aider dès que vous nous aurez signalé votre blessure. Le programme est d’une durée de six semaines (ou de six séances) et ne dépend pas de l’acceptation de votre réclamation auprès de Travail sécuritaire NB. Vous devez satisfaire à certains critères pour être admissible au programme.

Questions fréquemment posées

Vous présenteriez une demande d’indemnisation pour une blessure psychologique traumatique tout comme vous le feriez pour une blessure physique. Avisez toujours votre employeur de votre blessure en premier. Remplissez ensuite la Demande de prestations d’indemnisation des travailleurs qui se trouve sur notre site Web. Afin d’aider à assurer que votre demande est traitée rapidement, assurez-vous de lire les directives attentivement et de présenter tout renseignement demandé, y compris votre salaire et des documents médicaux. Votre employeur doit remplir le Rapport de l’employeur sur la blessure ou la maladie. Certains grands employeurs ont un autre processus en place (Formulaire 67). Veuillez demander à votre employeur quel processus il utilise. En cas de doute, remplissez une Demande de prestations d’indemnisation des travailleurs.

Lorsque vous présentez une demande de prestations d’indemnisation et indiquez que vous avez subi une blessure psychologique traumatique, votre demande sera automatiquement examinée pour déterminer si elle satisfait aux critères d’admissibilité pour le programme RÉUSSIR. Il n’y a pas de demande additionnelle.

RÉUSSIR est un acronyme qui aide Travail sécuritaire NB à décrire son programme d’intervention précoce d’une durée de six semaines.

  • Rétablissement : Le rétablissement est la priorité absolue dans le cadre du programme.
  • Équipe : Le travailleur, l’employeur, le fournisseur de soins de santé, les collègues et Travail sécuritaire NB travaillent en équipe.
  • Unique : Le programme est unique du fait qu’il offre une intervention précoce et accélérée.
  • Soutien : Le travailleur reçoit un soutien au bon moment, au travail et ailleurs.
  • Soins : Les traitements sont fondés sur des preuves, et sur des pratiques et processus médicaux éprouvés.
  • Individuel : Le programme est adapté aux besoins particuliers du travailleur.
  • Résultats : Le programme est axé sur les résultats et il y a une voie claire vers la réussite.

Des travailleurs sociaux et des conseillers thérapeutes licenciés approuvés par Travail sécuritaire NB offrent le programme.

Non. Le programme offre un traitement immédiat (habituellement pendant que Travail sécuritaire NB détermine si votre blessure est indemnisable en vertu de la Loi sur les accidents du travail). Si votre blessure n’est pas indemnisable en vertu de la Loi, le traitement prendra fin après les six semaines (ou les six séances). Si votre réclamation est acceptée, toute recommandation en vue d’autres traitements sera examinée à ce moment-là.

Vous pouvez vous attendre à ce que le traitement soit axé sur le souvenir de l’événement traumatique ou de ce qu’il signifie. Votre fournisseur de soins de santé pourrait utiliser différentes techniques pour vous aider à assimiler ce que vous avez vécu. Il s’agit parfois de visualiser le souvenir traumatique, d’en parler et d’y réfléchir. Il pourrait aussi s’agir de changer de mauvaises croyances au sujet du traumatisme. Les personnes atteintes d’une blessure psychologique traumatique essaient souvent d’éviter les choses qui leur rappellent le traumatisme. Cet évitement peut vous offrir un soulagement immédiat, mais il pourrait nuire à votre rétablissement à long terme.

Votre employeur est d’un soutien indispensable pour vous pendant votre rétablissement. Il offrira ce soutien en :

  • maintenant un lien avec vous tout au long du processus de rétablissement;
  • vous offrant des tâches modifiées qui sont intéressantes et productives, ou un autre travail convenable qui est sécuritaire et qui correspond à vos capacités;
  • assurant que votre superviseur et vos collègues vous prêtent leur appui pendant le processus de rétablissement;
  • communiquant et collaborant avec toutes les parties jouant un rôle dans le plan de retour au travail, y compris Travail sécuritaire NB et les fournisseurs de soins de santé.

Les personnes atteintes d’une blessure psychologique traumatique essaient souvent d’éviter les choses qui leur rappelle le traumatisme. Cet évitement peut vous offrir un soulagement immédiat, mais il pourrait nuire à votre rétablissement à long terme. Suivez toujours les conseils de votre professionnel de la santé; maintenez un lien avec votre employeur et Travail sécuritaire NB; et soulevez toute inquiétude ou tout obstacle possible au rétablissement.

Votre traitement dans le cadre du programme RÉUSSIR continuera sans égard à la décision prise sur votre réclamation. Le programme est d’une durée de six semaines (ou de six séances). Cependant, aucun soutien ne sera offert au-delà de la durée du programme.

Pour certaines personnes, le traitement peut éliminer complètement les symptômes d’une blessure psychologique traumatique. Pour d’autres, il peut réduire l’intensité des symptômes, de façon à leur permettre de vivre une vie agréable et active. Nous vous recommandons de vous concentrer sur les petites réussites et la capacité de continuer à avancer vers l’atteinte des buts de votre rétablissement.

Travail sécuritaire NB se sert de la définition d’un événement traumatique du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5). Selon cette définition, un événement traumatique est une exposition à la mort ou à une menace de mort, à une blessure grave ou à des violences sexuelles. Pour en apprendre plus à ce sujet, consultez la politique Critères d’admissibilité – Tension mentale traumatique.

Travailler à sa santé est une ressource qui vise à aider des travailleurs comme vous à en apprendre plus sur les processus de rétablissement et de retour au travail. Visitez son site Web pour voir des vidéos d’autres travailleurs blessés, et obtenir des outils et des conseils afin d’améliorer votre rétablissement.

Mes services est un service en ligne sécurisé et confidentiel qui vous permet de voir l’état de votre réclamation. Dès qu’une réclamation est acceptée, vous pouvez aussi :

  • envoyer des courriels à votre gestionnaire de cas;
  • en apprendre plus sur les prestations offertes;
  • voir les ordonnances antérieures;
  • vérifier l’état d’un paiement et voir les paiements antérieurs;
  • présenter des frais de déplacement.

Inscrivez-vous ici.

Selon la Loi sur les accidents du travail du Nouveau-Brunswick, la tension mentale n’est pas une condition indemnisable, sauf si la tension mentale ou l’incapacité causée par la tension mentale est le résultat d’une réaction aiguë (violente) à un événement traumatique. Pour en apprendre plus à ce sujet, consultez la politique Critères d’admissibilité – Tension mentale traumatique.

Le programme est d’une durée de six semaines (ou de six séances). Aucune prolongation ne sera accordée. Si votre réclamation est acceptée, toute recommandation en vue d’autres traitements sera examinée à ce moment-là. Si votre blessure n’est pas indemnisable en vertu de la Loi sur les accidents du travail, le traitement prendra fin après les six semaines (ou les six séances).

Veuillez nous téléphoner au 1 800 999-9775.

Abonnez-vous à Cybernouvelles