Des mécaniciens risquent d’être exposés à de la poussière d’amiante dangereuse Avis de danger-alerte

Sujet : Des mécaniciens risquent d’être exposés à de la poussière d’amiante dangereuse
Date d’émission : Le 30 mars 2022 Date de révision :

Un travailleur se servait d’air comprimé pour enlever des débris de patins de frein d’une remorque. La tâche créait un petit nuage de poussière dans l’air, qui a attiré l’attention d’autres travailleurs. Une analyse de laboratoire a confirmé que le matériel de frein était composé de 20 à 30 % de chrysotile, soit la forme la plus courante d’amiante.

Des pièces d’automobile comme les patins de frein et les disques d’embrayage peuvent contenir de l’amiante. Lorsque les employeurs ne savent pas si les pièces en contiennent, ils doivent mettre en œuvre des mesures de contrôle afin de protéger leurs salariés selon les exigences des articles 25.3 à 25.5 (code de directives pratiques pour l’amiante) du Règlement général 91-191. Les mécaniciens qui réparent des freins et des embrayages risquent d’être exposés à de la poussière qui pourrait contenir des fibres d’amiante. Une fois suspendues dans l’air, les fibres d’amiante peuvent être inhalées. Une exposition prolongée aux fibres d’amiante dans l’air peut entraîner diverses maladies pulmonaires et divers cancers.

Les mesures de contrôle pour la pratique de travail doivent comprendre les éléments suivants :

  • Avant les travaux, enlevez la poussière visible de toute surface avec un linge humide ou un aspirateur muni d’un filtre à haute efficacité.
  • Contrôlez la dispersion de la poussière d’amiante provenant de l’aire de travail à l’aide de toiles de protection en polyéthylène ou autre matériau convenable.
  • Avant les travaux, mouillez tout matériau contenant de l’amiante à moins que le mouillage crée un risque.
  • Pendant les travaux, nettoyez souvent toute poussière ou tout amiante contentant des déchets à l’aide d’un linge humide ou d’un aspirateur muni d’un filtre à haute efficacité.
  • N’utilisez pas de tuyaux à air comprimé ou de brosses pour nettoyer la poussière.
  • Mettez à la disposition des salariés des respirateurs N95 jetables approuvés par le NIOSH (ou mieux).
  • Éliminez les déchets contenant de l’amiante selon les exigences du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick.
  • Transportez les déchets contenant de l’amiante selon les exigences de la Loi sur le transport des marchandises dangereuses.

Texte adapté d’une publication de WorkSafeBC et reproduit avec sa permission. Revu et corrigé en mars 2022.

N’utilisez jamais d’air comprimé pour enlever de la poussière des matériaux de friction d’automobiles. Même si le travailleur dans la photo portait un respirateur, les autres travailleurs seraient exposés à la poussière d’amiante suspendue dans l’air.

Abonnez-vous à Cybernouvelles