ÉTABLIR UNE CULTURE DE SÉCURITÉ – MARITIME PORTE ET FENÊTRE LTÉE

 

Maritime porte et fenêtre avait un problème de sécurité. Elle suivait les règles et règlements de sécurité, mais était axée sur la conformité et n’était pas proactive par rapport à la sécurité.

Ses récents antécédents de pertes dépassaient la norme pour l’industrie, et la cotisation plus élevée et l’environnement de travail qui en résultaient étaient des sources de préoccupation.

« Nous savions que nous devions faire quelque chose, mais nous ne savons pas par où commencer. Nous avons communiqué avec Travail sécuritaire NB », a expliqué le président-directeur général de Maritime porte et fenêtre, Mike Mann.

L’équipe de prévention de Travail sécuritaire NB a travaillé avec l’entreprise pour que la sécurité devienne une partie intégrante de son ADN. Les efforts de l’équipe étaient axés sur trois secteurs : l’infrastructure de santé et de sécurité; la prévention des lésions musculo-squelettiques; et le leadership en sécurité.

  • Nous avons analysé les lacunes par rapport au programme de sécurité de l’entreprise et les détails des blessures en vue d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action visant des mesures proactives sur les risques pour la sécurité. Des sondages avant et après l’intervention ont été effectués afin d’évaluer la réussite du plan.
  • Un conseiller en ergonomie de Travail sécuritaire NB a offert de l’éducation à Maritime porte et fenêtre sur diverses mesures de prévention afin de prévenir les lésions attribuables au travail répétitif ainsi que d’autres lésions musculo-squelettiques.
  • L’entreprise était l’un de sept employeurs néo-brunswickois qui a participé à notre projet de perfectionnement en leadership SafeAlign. Il s’agit d’un projet pilote offert conjointement avec DEKRA Insights, qui est axé sur le leadership en sécurité afin d’établir une culture de sécurité dans l’ensemble de la province, et ce, un employeur et un président-directeur général à la fois.

M. Mann a appris en tant que leader qu’il fallait augmenter les interactions en matière de sécurité avec les membres de l’équipe, reconnaître les comportements positifs en matière de sécurité, encourager son équipe à signaler les quasi-accidents et déterminer les dangers. Il organise également des semaines de reconnaissance des employés à l’occasion.

« Nous sommes très heureux des résultats. On a de meilleures discussions sur la sécurité et la communication s’est améliorée. Nous avons aussi atteint notre but de faire de la sécurité une partie intégrante de l’ADN de l’entreprise », a expliqué M. Mann. « Je savais que la sécurité faisait vraiment partie de notre culture quand j’ai entendu un nouvel employé demander à un formateur pendant qu’ils préparaient une fenêtre pour l’expédier ‘Pourquoi passons-nous tant de temps à se préparer à déplacer une fenêtre?’ et le formateur a répondu ‘Nous faisons les choses de façon sécuritaire ici.’ »

La communication a joué un rôle important dans le lancement des initiatives et leur réussite. Les nouvelles stratégies mises en œuvre ont permis d’améliorer la communication avec différents groupes d’employés de l’entreprise.

« Nous avons une excellente culture de sécurité ainsi qu’une communication dans les deux sens, et nous nous améliorons toujours. C’est rentable, et non seulement du point de vue de la sécurité », a-t-il ajouté.

Les histoires de ce genre sont la raison pour laquelle nous aimons notre travail. Maritime porte et fenêtre ainsi que d’autres employeurs avec qui nous avons travaillé l’an dernier savent que l’investissement dans le leadership en sécurité donne de bons résultats commerciaux et aide les employés à se sentir valorisés et favorise leur engagement envers une culture de sécurité. Chacun a un rôle à jouer pour assurer la santé et la sécurité des employés au lieu de travail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.