Notre rôle et le rôle de l'employeur

Le mandat de Travail sécuritaire NB est d’élaborer de la législation en matière d’hygiène et de sécurité; de promouvoir cette législation à l’aide de tout moyen qu’il juge le plus efficace et par le biais des agents de santé et de sécurité; et d’assurer que les lieux de travail se conforment à cette législation.

Son rôle est de sensibiliser le public à toute nouvelle législation, ainsi qu’à la santé et à la sécurité en général. Pour sa part, l’employeur est responsable d’assurer que ses employés reçoivent la formation nécessaire pour travailler en toute sécurité. 

Au Nouveau-Brunswick, les employeurs ont l’obligation légale en vertu de l’article 9 de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail d’offrir une formation en matière de santé et de sécurité à leurs employés.

Ce portail a été élaboré pour aider à assurer qu’à titre d’employeur, vous comprenez cette obligation qui consiste à former vos employés pour qu’ils puissent travailler en toute sécurité, et vous aider à trouver les ressources nécessaires pour offrir cette formation. 

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus souvent posées au sujet de la formation en santé et en sécurité. 

Si vous avez des questions, des commentaires ou des inquiétudes, n’hésitez pas à communiquer avec nous.   

Si vous avez une question que vous aimeriez qu’on ajoute à cette section, vous n’avez qu’à nous envoyer un courriel.

Chaque mois, nous choisirons des questions de celles reçues et y répondrons pour ensuite les ajouter à ce portail de formation.

Voici des définitions qui pourraient répondre à votre question :

Education is a process of transferring knowledge or skills with the view of improving the understanding of a topic or competency that ultimately results in the change of attitude and behaviour. Education is a global concept that encompasses awareness, training and consulting, with the key word being global.

  • L’éducation est le processus de transférer des connaissances ou des compétences en vue d’améliorer la compréhension d’un sujet ou d’une qualification qui entraîne un changement d’attitude et de comportement. L’éducation est un concept général, le mot clé étant « général », qui englobe la sensibilisation, la formation et la consultation.

  • L’éducation par le biais de la sensibilisation est le transfert d’information afin d’offrir un niveau de base de connaissances. Un exemple d’une séance de sensibilisation est un employé qui assiste à un atelier public de trois heures sur le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) dans le cadre duquel on ne fait que donner un aperçu du Système.

  • La formation est définie comme le transfert de compétences pour offrir un niveau défini de qualification. Dans l’exemple de l’atelier sur le SIMDUT, dès qu’un employé a acquis des connaissances de base sur le Système, la prochaine étape est de lui offrir une formation sur la façon de travailler en toute sécurité avec les produits chimiques précis auxquels il sera exposé. Il s’agit d’une formation pratique et c’est ce que la loi exige.

    Bien que l’éducation par le biais de la sensibilisation constitue une première étape importante pour les employés, ces derniers ont besoin d’une formation propre à leur lieu de travail pour assurer leur sécurité. Dans le cas du SIMDUT, les employés doivent bien comprendre le genre de produits chimiques avec lesquels ils travailleront ainsi que les précautions à prendre. Ils doivent aussi savoir où se trouvent entre autres les fiches signalétiques, les bassins oculaires et les procédures d’urgence de l’entreprise.
  • La consultation est le processus d’évaluer une situation et l’information; de trouver une solution pour régler un problème défini; d’aider à mettre la solution en œuvre (au besoin); et d’évaluer les résultats de la solution mise en œuvre.

Selon le système de responsabilité interne, qui est le fondement de toute la législation en matière d’hygiène et de sécurité au Canada, Travail sécuritaire NB est chargé de réglementer et d’élaborer toute législation nécessaire pour assurer la sécurité des employés.

Lorsque Travail sécuritaire NB élabore de nouvelles mesures législatives, ses conseillers en éducation offrent souvent des séances de sensibilisation à différents endroits de la province. Par l’entremise de ces séances, on présente les nouvelles mesures et explique l’effet qu’elles auront sur les lieux de travail néo-brunswickois. C’est ce qu’on a fait lorsque le Règlement sur les premiers soins a été mis à jour.

Le mandat de notre organisme est de promouvoir la sensibilisation de toute nouvelle mesure législative, ainsi que de la santé et de la sécurité en général.

En vertu du système de responsabilité interne, l’employeur est responsable d’assurer que ses employés reçoivent la formation nécessaire pour travailler en toute sécurité.

Le rôle de Travail sécuritaire NB est d’élaborer la législation nécessaire; de la promouvoir à l’aide de tout moyen qu’il juge le plus efficace et par le biais des agents de santé et de sécurité; et d’assurer que les lieux de travail se conforment à cette législation.

Par exemple, un agent de santé et de sécurité qui inspecte un lieu de travail pourrait constater qu’il manque un dispositif de protection sur une machine. Il écrira un ordre pour qu’on installe un dispositif, mais n’indiquera pas à l’entreprise quel genre de dispositif elle doit installer ou comment s’y prendre, et il ne l’installera pas pour elle. La même chose s’applique à un hygiéniste du travail : il pourrait exiger qu’un lieu de travail installe un système de ventilation, mais ne précisera pas quel genre ou quel modèle il devrait choisir, et ne l’installera pas pour lui car il s’agit de la responsabilité de l’entreprise.

Le rôle de Travail sécuritaire NB, à titre d’éducateur, est d’assurer que les employeurs sont au courant de toute nouvelle législation. La formation des employés ne relève pas de Travail sécuritaire NB.

Chaque année, le conseil d’administration de Travail sécuritaire NB examine ce qui se passe dans les domaines de la santé, de la sécurité et de l’indemnisation au Nouveau-Brunswick. Pour ce qui est de la prévention des blessures / de la santé et de la sécurité, le but est de continuer à réduire le nombre d’accidents dans la province.

Le conseil, de concert avec les cadres supérieurs de l’organisme, doit ensuite déterminer les approches et les stratégies qu’il juge seront les plus efficaces en vue de réduire le nombre d’accidents.

Les conseillers en éducation contribuent à l’atteinte du but en offrant un atelier pour les membres de comités mixtes d’hygiène et de sécurité. De plus, ils assurent un suivi auprès de lieux de travail dont le comité mixte connaît des difficultés afin de l’aider à améliorer ses fonctions et son efficacité.

Ils offrent aussi un atelier intitulé Santé et sécurité pour les gestionnaires et les superviseurs, et un intitulé L’application de l’hygiène et de la sécurité au travail. Ces ateliers appuient la création de lieux de travail sains et sécuritaires dans l’ensemble du Nouveau-Brunswick

Les conseillers en éducation participent également à un certain nombre d’activités en région comme des ateliers portant sur toute nouvelle mesure législative en matière d’hygiène et de sécurité; les journées Sécurijour de Progressive AgricultureMD; la conférence annuelle sur la santé et la sécurité de Travail sécuritaire NB, et plus encore.

En gros, non. Il serait très difficile de recueillir le nom de tous les fournisseurs et formateurs en matière de santé et de sécurité ainsi que des services qu’ils offrent, et de tenir une liste à jour étant donné que tous les jours, de nouvelles entreprises sont lancées tandis que des entreprises existantes ferment leurs portes ou déménagent.

De plus, puisque le domaine de la santé et de la sécurité est très complexe, et les besoins précis en formation des lieux de travail néo-brunswickois sont très variés, il serait presque impossible d’établir une liste des services qu’offrent les fournisseurs. Voilà pourquoi nous encourageons les organismes à chercher des fournisseurs de services par le biais d’Internet, des pages jaunes ou de recommandations de collègues.

Nous avons cependant invité des fournisseurs du secteur privé à nous faire parvenir des renseignements qui figureraient sur une liste de fournisseurs de services de formation en matière de santé et de sécurité affichée dans le présent portail. La liste vous donnera un aperçu de fournisseurs qui pourraient vous aider.

Les employeurs sont tenus en vertu de l’article 9 de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail d’offrir une formation en santé et en sécurité à leurs employés.

En collaboration avec un comité représentant les formateurs du secteur privé, Travail sécuritaire NB a élaboré le programme de reconnaissance des fournisseurs de services de formation en santé et en sécurité au travail pour la formation en milieu de travail. Une liste à jour de fournisseurs reconnus est affichée sur son site Web.

Lorsqu’un fournisseur ne figure pas sur notre liste de fournisseurs approuvés, cela ne veut pas nécessairement dire qu’il ne s’agit pas d’un « bon fournisseur ». Le fournisseur pourrait ne pas avoir présenté de demande en vue d’être approuvé.

Les employeurs doivent assurer d’embaucher le bon fournisseur de services de formation en santé et en sécurité pour répondre à leurs besoins particuliers en évaluant ces besoins, et en trouvant le bon formateur en fonction d’exigences données, qu’il s’agisse d’un fournisseur reconnu par Travail sécuritaire NB ou d’un autre.

Les conseillers et fournisseurs qui veulent être évalués en vue d’être ajoutés à la liste de fournisseurs de services de formation en santé et en sécurité au travail reconnus de Travail sécuritaire NB peuvent en faire la demande à partir de son site Web.

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.

Restez branchés!

Sans frais au Canada 1 800 222-9775
Renseignements généraux