Déclaration du président et chef de la direction de Travail sécuritaire NB, Douglas Jones, au sujet de la deuxième phase de la vérification de la vérificatrice générale

Le 16 janvier 2019

En février 2017, le ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail a demandé que la vérificatrice générale du Nouveau-Brunswick effectue une vérification de Travail sécuritaire NB. Le rapport de la première phase, qui portait sur la gouvernance, a été rendu public le 12 juin 2018. Aujourd’hui, nous avons reçu les résultats de la deuxième phase, qui portait sur la gestion des réclamations des travailleurs blessés.   

Le rapport indique que le système de gestion des réclamations de Travail sécuritaire NB est raisonnable et que de nombreuses politiques sont conformes aux meilleures pratiques de l’industrie. Il indique également que Travail sécuritaire NB pourrait améliorer les résultats des traitements médicaux et du retour au travail pour les travailleurs blessés. La vérificatrice générale a fait 28 recommandations en vue d’améliorer trois aspects :

  1. Renforcer le concept que le « retour au travail » fait partie intégrante du plan de traitement du travailleur blessé
  2. Réduire la période écoulée avant les traitements au moyen de changements aux procédures et de formation supplémentaire
  3. Investir dans un nouveau système de gestion des réclamations pour améliorer l’efficacité et fournir de meilleurs rapports de gestion

Travail sécuritaire NB accepte toutes les recommandations de la vérificatrice générale. Les recommandations sont conformes aux objectifs du processus de transformation des affaires que nous avons entrepris pour améliorer considérablement l’efficacité de nos processus, ainsi que les résultats pour les travailleurs blessés et les employeurs. 

L’investissement dans un nouveau système pour appuyer les équipes de gestion des réclamations et de réadaptation est essentiel pour atteindre l’excellence du rendement. Notre système actuel est en place depuis plus de 25 ans. Bien qu’il nous ait bien servi pendant de nombreuses années, un nouveau système mènera à un organisme plus efficace et modernisé. Il nous permettra de mieux appuyer nos clients, de traiter de l’information plus rapidement et de réduire l’absence du travail en raison d’une blessure subie au travail.  

Cette transformation nous permettra également de mieux surveiller les tendances, de déterminer si nous atteignons nos buts en matière de prestation de services et d’obtenir de meilleures données quant à notre rendement relativement à la gestion des réclamations. 

La vérificatrice générale a également constaté que certains aspects de la législation de Travail sécuritaire NB qui portaient sur le Tribunal d’appel des accidents au travail étaient uniques par rapport aux autres provinces et territoires. Depuis la vérification, de nouvelles mesures législatives ont été adoptées en décembre 2018 qui abordent cet aspect et harmonisent notre province avec le reste du pays. Je tiens à remercier notre ministre, Trevor Holder, ainsi que le gouvernement du Nouveau‑Brunswick, d’avoir agi si rapidement pour déposer et adopter les modifications.

Nous sommes entièrement engagés à travailler avec nos intervenants pour améliorer sans cesse le régime d’indemnisation des travailleurs. Je veux aussi remercier la vérificatrice générale de son examen approfondi de notre processus de gestion des réclamations et de ses recommandations réfléchies.

Lisez le rapport.

Renseignements aux médias
Laragh Dooley
Directrice des Communications par intérim, Travail sécuritaire NB
506 632-2270, media@ws-ts.nb.ca

Ressources pour les médias
Demandes de renseignements des médias

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.