Communiqué Attention aux appels de sollicitation trompeurs

Le 8 juillet 2019

Travail sécuritaire NB a pris connaissance que des organismes font des appels de sollicitation trompeurs et parfois agressifs à des employeurs du Nouveau-Brunswick, suggérant que leurs « employés doivent être formés immédiatement » en raison des nouvelles dispositions sur la violence et le harcèlement en milieu de travail, ainsi que du Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT). Les représentants affirment aussi qu’un lieu de travail peut être « fermé » si l’employeur n’intègre pas cette formation.

Ces organismes ne travaillent pas pour le compte de Travail sécuritaire NB.

Si un organisme ou une personne communique avec vous pour vous offrir une formation, il est important de savoir que vous avez des options, et vous devriez les examiner pour assurer que vous choisissez la meilleure formation et celle qui est la plus rentable pour votre lieu de travail.

Des modifications au Règlement général 91-191 établi en vertu de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail, portant sur la violence et le harcèlement en milieu de travail, sont entrées en vigueur le 1er avril 2019. Ces modifications protègent les travailleurs néo-brunswickois d’une plus grande variété de dangers et exigent que tous les lieux de travail provinciaux élaborent un code de directives pratiques pour prévenir le harcèlement en milieu de travail. Travail sécuritaire NB a préparé un certain nombre de ressources pour aider les employeurs à comprendre la loi et leurs obligations.

Les modifications au Règlement relatif au système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail sont en vigueur depuis juin 2014. Travail sécuritaire NB rappelle aux employeurs que, même si la formation sur le SIMDUT doit répondre aux exigences minimales du Règlement et être propre au lieu de travail individuel, elle peut être offerte par toute personne qualifiée ou tout organisme qualifié, qui pourrait être une personne de votre propre entreprise.

Les employeurs peuvent déposer une plainte contre les tactiques d’un organisme qui fait de la sollicitation pour la vente de produits et de services de formation en communiquant avec le Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501.

 

 

Ressources pour les médias
Demandes de renseignements des médias

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.