Communiqué Travail sécuritaire NB et l’AANB reconnaissent la SCSMA 2018

Le 8 mars 2018

Travail sécuritaire NB et l’Alliance agricole du Nouveau-Brunswick (AANB) appuient l’Association canadienne de sécurité agricole (ASCA), qui encourage tous les Canadiens à se joindre à la famille AgriSécurité pendant la Semaine canadienne de la sécurité en milieu agricole. Cette année, la Semaine se déroulera du 11 au 17 mars.

Il s’agit d’une campagne de sensibilisation du public qui a lieu chaque année pour souligner l’importance de la sécurité en milieu agricole. Le visage de l’agriculture continue de changer. Les cultivateurs âgés de plus de 70 ans sont plus nombreux que ceux âgés de moins de 35 ans. Les personnes âgées sont essentielles à l’agriculture au Canada, mais elles courent un plus grand risque de subir une blessure. Voilà pourquoi la Semaine 2018 vise les personnes âgées.

« La reconnaissance des risques et des dangers à la ferme; l’élaboration de mesures de prévention; et la planification sont parmi les étapes clés pour assurer la sécurité de tous à la ferme. Ces étapes sont surtout importantes pour les personnes âgées étant donné que les statistiques du programme de Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada démontrent que le taux d’accidents mortels chez les cultivateurs âgés de plus de 60 ans est supérieur à la moyenne, et que celui des cultivateurs âgés de 80 ans et plus est plus élevé que tout autre groupe d’âge. Au Nouveau-Brunswick, l’âge moyen des producteurs est de 55,6 ans, ce qui veut dire qu’une grande partie des producteurs présentent un risque élevé de subir un accident mortel », a expliqué le président de l’AANB, Christian Michaud. L’AANB invite toutes les fermes néo-brunswickoises à s’engager à la sécurité en élaborant une politique générale de santé et de sécurité, et à profiter au maximum des ressources disponibles.

En plus des journées Sécurijour de Progressive AgricultureMD qu’il organise pour les élèves à différents endroits de la province, Travail sécuritaire NB offre un certain nombre de ressources de sécurité à l’intention des agriculteurs et des producteurs de la province.

« Travail sécuritaire NB croit à l’habilitation des champions de la sécurité et des leaders en sécurité dès un jeune âge », a affirmé son président et chef de la direction par intérim, Tim Petersen. « Les journées Sécurijour sensibilisent les élèves, qui peuvent être de jeunes champions de la sécurité et qui rappellent souvent aux adultes quelles précautions nous devrions prendre. »

L’ACSA a également une trousse et d’autres ressources pour aider les producteurs à établir une déclaration de politique, et à aborder des sujets comme le maniement sécuritaire du bétail, la conduite d’un véhicule tout-terrain sur une propriété agricole et la conduite de base d’un tracteur.

Conseils de sécurité

  • Une vérification de sécurité de votre ferme est une très bonne façon de déterminer la situation actuelle. Elle vous permettra de prendre des mesures pour maîtriser les dangers et prévenir les blessures.
  • Prenez le temps d’évaluer votre corps, votre esprit et votre ferme. Prenez des pauses, demandez de l’aide et songez à ralentir.
    • Y a-t-il des tâches qui sont au-delà de vos capacités physiques?
    • Au besoin, envisagez de faire des changements, comme embaucher un employé ou acheter une nouvelle machine.
  • Réaménagez votre poste de travail pour améliorer l’efficacité et la sécurité.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la sécurité agricole, veuillez visiter fermenbfarm.ca, travailsecuritairenb.ca et casa-acsa.ca.

L’Alliance agricole du Nouveau-Brunswick (AANB) représente les producteurs agricoles de la province. En 2006, l’Association des producteurs agricoles du Nouveau-Brunswick Inc. et la Fédération des agriculteurs et agricultrices francophones du Nouveau-Brunswick ont fusionné pour former l’AANB, un organisme bilingue axé sur les producteurs et au sein duquel les producteurs travaillent pour les producteurs.

Travail sécuritaire NB est engagé à prévenir les blessures subies au travail et les maladies professionnelles par le biais de l’éducation et de l’application de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail. Il administre une assurance sans égard à la responsabilité contre les blessures subies au travail et l’incapacité au travail pour les employeurs et leurs employés, financée uniquement à partir du revenu tiré des cotisations des employeurs, et régie par la Loi sur les accidents du travail et la Loi sur l’indemnisation des pompiers.

Pour renseignements 

Beverly Stears, directrice des Communications par intérim, Travail sécuritaire NB, 506 632-2223

Christian Michaud, président, Alliance agricole du Nouveau-Brunswick, 506 452-8101

Ressources pour les médias
Demandes de renseignements des médias

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.