Récipiendaires des prix des étoiles de la sécurité

Le 11 août 2017

Prix de l’éducateur en santé et sécurité – Secteur anglophone

Dans l’ordre habituel : Jessica MacDonald, coordonnatrice de l’engagement des entreprises et de la communauté, Travail sécuritaire NB; Shelly Dauphinee, vice-présidente aux Services de travail sécuritaire, Travail sécuritaire NB; Lindsay Savoie, école Champlain Heights; et Tim Petersen, président et chef de la direction par intérim, Travail sécuritaire NB.
Dans l’ordre habituel : Jessica MacDonald, coordonnatrice de l’engagement des entreprises et de la communauté, Travail sécuritaire NB; Shelly Dauphinee, vice-présidente aux Services de travail sécuritaire, Travail sécuritaire NB; Lindsay Savoie, école Champlain Heights; et Tim Petersen, président et chef de la direction par intérim, Travail sécuritaire NB.

Lindsay Savoie

Lindsay Savoie enseigne en deuxième année à l’école Champlain Heights à Saint John. Un drame familial a éveillé une passion et un engagement envers la sensibilisation aux allergies dans les écoles.

Lindsay est membre fondatrice de la fondation Sweet Caroline, un organisme bénévole voué à la sensibilisation aux allergies.

Le groupe accorde également des bourses aux élèves qui élaborent et mettent en œuvre des idées novatrices en vue de sensibiliser et d’éduquer les élèves, les adultes et le grand public. 

Lindsay a fait des présentations à des milliers d’élèves du District scolaire anglophone Sud. Les jeunes sont devenus plus conscients de la gravité des allergies et l’importance de leur contribution à un environnement plus sécuritaire pour eux et les autres. 

Elle a aussi organisé des collectes d’aliments sur le thème de la sensibilisation aux allergies à l’échelle des écoles. Pendant deux semaines, on a demandé aux élèves d’apporter des aliments à ajouter à la banque alimentaire qui ne contenait pas l’allergène du jour (par exemple soja, poisson, œufs, arachides ou lait). 

L’activité a permis aux élèves d’apprendre à lire les étiquettes et à devenir plus conscients des ingrédients qui pourraient compromettre la sécurité des autres. 

Grâce à ses efforts, tous les élèves de l’école Champlain Heights savent comment utiliser un EpiPen et reconnaissent l’importance de la protection des camarades de classe atteints d’une allergie. 

On a récemment demandé à Lindsay de s’adresser à une école au sujet d’un problème d’intimidation lié aux allergies. Sa compassion, son engagement et son désir d’assurer la sécurité de tous les élèves sont dignes d’éloges. 

Grâce au travail bénévole de Lindsay, les élèves atteints d’une allergie se sentent davantage soutenus et à l’aise, sachant que leurs camarades sont conscients de la gravité de leurs allergies. Lindsay est une véritable ambassadrice de la santé et de la sécurité.
 
Prix de l’éducateur en santé et sécurité – Secteur francophone

Dans l’ordre habituel : Jessica MacDonald, coordonnatrice de l’engagement des entreprises et de la communauté, Travail sécuritaire NB; Shelly Dauphinee, vice-présidente aux Services de travail sécuritaire, Travail sécuritaire NB; Serge LeBlanc, École L’Odyssée; et Tim Petersen, président et chef de la direction par intérim, Travail sécuritaire NB.
Dans l’ordre habituel : Jessica MacDonald, coordonnatrice de l’engagement des entreprises et de la communauté, Travail sécuritaire NB; Shelly Dauphinee, vice-présidente aux Services de travail sécuritaire, Travail sécuritaire NB; Serge LeBlanc, École L’Odyssée; et Tim Petersen, président et chef de la direction par intérim, Travail sécuritaire NB.

École L’Odyssée

Les membres de cette équipe d’enseignants font des efforts extraordinaires pour mettre à l’essai de nouvelles initiatives avec leurs élèves. Grâce à ces efforts, l’équipe a réussi à établir une culture de collaboration exceptionnelle.

Ce groupe d’enseignants a déployé beaucoup d’efforts afin d’améliorer la santé et la sécurité dans les cours de métier. Par exemple, il a pris part à des activités qui évaluent et améliorent la sécurité à l’aide des principes de l’approche Lean Six Sigma.

L’année scolaire dernière, l’équipe a établi un système pour tenir compte des quasi-accidents dans les cours de métier. Chaque quasi-accident est documenté, fait l’objet d’un suivi et est inscrit dans un document partagé. Les membres de l’équipe se réunissent trois fois par semaine pendant 15 minutes pour parler afin d’assurer que le processus fonctionne bien.

Ils prennent également le temps chaque semaine pour partager de l’information au sujet d’autres problèmes, comme des dangers, et discutent de façons d’améliorer davantage la santé et la sécurité dans leurs cours.

De plus, l’équipe de l’École L’Odyssée a organisé deux jours de formation en sécurité pour les enseignants l’été dernier. En partageant leur projet avec des collègues partout dans la province, ces enseignants en ont motivé d’autres. Leur passion pour la santé et la sécurité touchent maintenant des écoles partout au Nouveau-Brunswick.

Les membres de l’équipe sont Robert St-Coeur, Candy Savoie, Chantal Gagnon-Gallant, Jenny Voisine, Serge LeBlanc, Rock Francoeur, Éric Landry et Alain Bezeau.

Prix du champion de la santé et sécurité

Dans l’ordre habituel : Shelly Dauphinee, vice-présidente aux Services de travail sécuritaire, Travail sécuritaire NB; Joanne Hardy, Mount Saint Joseph Nursing Home; et Tim Petersen, président et chef de la direction par intérim, Travail sécuritaire NB.
Dans l’ordre habituel : Shelly Dauphinee, vice-présidente aux Services de travail sécuritaire, Travail sécuritaire NB; Joanne Hardy, Mount Saint Joseph Nursing Home; et Tim Petersen, président et chef de la direction par intérim, Travail sécuritaire NB.

Joanne Hardy

Joanne Hardy est directrice des loisirs au Mount Saint Joseph Nursing Home à Miramichi, et elle y travaille depuis 1982.

Championne de la formation du personnel, elle a joué un rôle clé dans la bonne mise en œuvre de Colonne en forme, un programme de soulèvement et de déplacement sécuritaires. Le programme permet de réduire le nombre de blessures subies par le personnel en raison d’efforts découlant d’une mauvaise mécanique corporelle et de mouvements inappropriés lors de l’administration de soins aux résidents.

Elle a non seulement donné de la formation au Mount Saint Joseph Nursing Home, mais également à d’autres collègues du secteur des foyers de soins.

Joanne reconnaît l’existence d’autres risques pour le personnel des foyers de soins et a intégré le programme U-First et d’intervention non violente en situation de crise au Mount Saint Joseph Nursing Home afin d’aider le personnel lors de l’administration de soins à des résidents atteints de démence qui ont des comportements imprévisibles.

En plus de sensibiliser et former le personnel des foyers de soins, elle participe activement au comité mixte d’hygiène et de sécurité, et est une agente de sécurité et enquêtrice sur les accidents par intérim.

La collègue qui a proposé son nom a écrit :

« Joanne est très consciente de l’importante de la sécurité au travail et montre combien elle croit que la sécurité est l’affaire de tous en se mettant à la disposition des gestionnaires et des collègues pour aborder toute inquiétude. »

« Et elle intègre des moments d’enseignement dans ses interactions quotidiennes avec le personnel ainsi qu’avec nos intervenants. »

« La personnalité attachante, l’enthousiasme pour l’éducation et l’attitude bienveillante de Joanne à l’égard du bien-être des autres ont largement contribué à l’amélioration de la culture de sécurité au Mount Saint Joseph Nursing Home. »

Prix du leader en santé et sécurité

Dans l’ordre habituel : Shelly Dauphinee, vice-présidente aux Services de travail sécuritaire, Travail sécuritaire NB; Tom Paisley, Papiers Irving Limitée; et Tim Petersen, président et chef de la direction par intérim, Travail sécuritaire NB.
Dans l’ordre habituel : Shelly Dauphinee, vice-présidente aux Services de travail sécuritaire, Travail sécuritaire NB; Tom Paisley, Papiers Irving Limitée; et Tim Petersen, président et chef de la direction par intérim, Travail sécuritaire NB.

Tom Paisley

Tom Paisley est directeur d’usine et leader en sécurité aux Papiers Irving Limitée. Il a montré que les leaders qui occupent des postes de haute direction peuvent avoir une influence positive.

Tom a manifesté une attention sincère envers la sécurité des travailleurs depuis le jour où il est devenu directeur. Il encourage constamment les autres à avoir des conversations en tête-à-tête sur la sécurité, encourageant l’ouverture d’esprit et l’honnêteté.

Il donne l’exemple en suivant les règles. Dès ses débuts aux Papiers Irving, Tom a pris l’initiative d’inciter le comité mixte d’hygiène et de sécurité à élaborer une vision en matière de sécurité. Il a demandé aux membres de réfléchir à leur participation.

Il a invité les membres à utiliser des outils d’analyse comparative pour observer le fonctionnement de l’une des usines les plus sécuritaires au Canada afin de connaître ce qui y est fait – à l’atelier et au bureau – pour créer un environnement sécuritaire.

Tom croit à la sécurité et a prouvé que lorsqu’il dit qu’il s’occupera d’une question donnée, il le fait. Il a également démontré par sa gestion des questions relatives à la sécurité qu’il réagit de façon équitable et impartiale.

Il cherche constamment des occasions de reconnaître professionnellement les personnes ou les groupes de travail qui déploient des efforts en vue d’atteindre des jalons ou des buts de sécurité. Les principaux indicateurs de la sécurité font partie des activités quotidiennes de l’usine.

 

Ressources pour les médias
Demandes de renseignements des médias

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.