Employeurs : Passez en revue vos procédures de préparation aux situations d’urgence avec vos employés

Le 11 mars 2016

Une tentative de vol à main armée survenue plus tôt ce mois à un restaurant McDonald’s à Campbellton est un brusque rappel du fait que les employeurs devraient sensibiliser leurs employés à la possibilité de violence au lieu de travail.

Le 5 janvier, un homme est entré dans le restaurant à service rapide vers 20 h 30. Il a sauté par-dessus le comptoir et a ordonné aux employés de lui donner de l’argent. Une employée de 17 ans a lutté avec l’intrus avant qu’un autre employé de 17 ans lui vienne en aide. robbery suspect

Les deux ont lutté avec l’homme jusqu’à ce qu’il sorte un couteau. L’employée a subi une coupure mineure au bras avant que l’intrus prenne la fuite. Elle a été transportée à l’hôpital, où elle a été traitée avant de recevoir son congé. Deux autres employés ont reçu des soins car ils avaient subi un choc.

En vertu de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail du Nouveau-Brunswick, un employeur doit prendre toutes les précautions raisonnables pour protéger la santé et la sécurité de ses employés. La Loi stipule également qu’un employeur doit fournir à tout nouvel employé une orientation en matière de santé et de sécurité et une formation propre à son emploi avant qu’il commence à travailler au lieu de travail. De plus, les employeurs ayant 20 employés et plus de façon habituelle sont tenus d’avoir un programme d’hygiène et de sécurité au travail conformément à la Loi.

Aux lieux de travail où l’on manipule de l’argent, l’orientation et la formation des employés devraient comprendre les procédures en cas d’urgence, ainsi que des directives pour faire face aux crimes en cours, aux individus suspects et aux comportements violents ou perturbateurs.

« Lorsque les employés peuvent être exposés à des gestes violents dans le cadre d’un vol ou d’une agression au lieu de travail, ce danger dot être minimisé », a souligné le directeur de la Conformité et de l’examen des règlements de Travail sécuritaire NB, Richard Blais. « Les employeurs devraient avoir une procédure en place qui traite de la manipulation de l’argent pour limiter le montant d’argent disponible. Ils devraient également installer des systèmes de sécurité, assurer qu’il y a assez d’employés sur place lorsque le risque de violence est élevé, et assurer que tous les employés sont formés pour savoir quoi faire en cas d’urgence. »

« De plus, si un employé doit travailler seul, il existe un règlement au Nouveau-Brunswick selon lequel l’employeur doit élaborer un code de directives pratiques pour assurer la santé et la sécurité de cet employé », a-t-il ajouté.

Cap. Jeff Foster du détachement de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Campbellton a des conseils à offrir. Il ne recommande pas de braver un intrus comme l’ont fait les deux employés du McDonald’s.

« Donnez-lui ce qu’il veut », a-t-il précisé. « C’est bien simple : ouvrez la caisse. Vous voulez qu’il quitte le plus tôt possible. »

« Ne vous disputez pas avec lui. N’amorcez pas une conversation avec une personne qui démontre des signes d’agressivité. Faites plutôt le 911. »

Les policiers sont à la recherche du suspect, un homme de taille moyenne et qui pèse environ 160 lb. Il a les cheveux foncés et était rasé de près. De plus amples renseignements se trouvent sur le site Web de la GRC.

 

Ressources pour les médias
Demandes de renseignements des médias

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.