Communiqué La sécurité au travail et l’équipement de protection individuelle (COVID-19)

Le 20 mars 2020

Nous avons tous un rôle à jouer pour arrêter la propagation des infections et de simples mesures peuvent aider à prévenir la propagation de la COVID-19 à votre lieu de travail et dans la communauté.

  • Nettoyez les postes de travail et l’équipement partagés.
  • Dans la mesure du possible, encouragez les employés à travailler à partir de la maison.
  • Se laver les mains fréquemment avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes.
  • Tousser ou éternuer dans un mouchoir ou dans le pli du coude, et se laver les mains après. Mettre tout mouchoir à la poubelle après s’en être servi.
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains non lavées.
  • Prendre des mesures d’éloignement social en autant que possible.

Les paragraphes qui suivent vous donneront d’autres mesures de santé et de sécurité que votre lieu de travail pourrait mettre en œuvre.

Outil de contrôle au lieu de travail

Il est recommandé que les lieux de travail adoptent un processus de contrôle pour les employés et les visiteurs avant qu’ils n’entrent dans le bâtiment. Un exemple d’auto-évaluation pour les employeurs avec des recommandations pour la mise en œuvre est disponible ici.

Travail sécuritaire NB recommande aussi que les travailleurs qui doivent entrer dans des maisons ou des bureaux, autres que les leurs, pour effectuer leur travail, comme des entrepreneurs, des plombiers, des techniciens de réparation d’appareils ménagers, etc. suivent un processus de contrôle pour assurer leur sécurité. Idéalement, le processus aurait lieu lorsque le propriétaire de maison ou d’entreprise demande la visite. Un exemple d’auto-évaluation pour ces travailleurs est disponible ici.

Éloignement social

Pour pratiquer l’éloignement social, il faut modifier ses habitudes quotidiennes afin de réduire au minimum les contacts étroits avec d’autres personnes. Vous pourriez devoir limiter le nombre de travailleurs sur place afin d’assurer que les distances sont maintenues.

Voici des conseils pour mettre en œuvre des mesures d’éloignement social à votre lieu de travail :

  • Évaluez vos tâches et votre poste de travail.
  • Pouvez-vous réduire ou suspendre le travail non essentiel pour permettre à certains travailleurs de rester à la maison?
  • Certains de vos travailleurs peuvent-ils travailler à distance, par exemple à partir de la maison?
  • Pouvez-vous alterner les quarts de travail ou ajouter des quarts de travail afin de réduire le risque d’exposition et de faciliter l’éloignement social?
  • Pouvez-vous faire en sorte que les travailleurs qui effectuent les tâches essentielles de votre entreprise travaillent à une plus grande distance l’un de l’autre, tout en effectuant le travail de façon efficace?
  • Certains de vos travailleurs peuvent-ils travailler à un endroit qui leur permet de mettre plus de distance entre eux et leurs collègues ou leurs clients?

Faites appel à votre comité mixte d’hygiène et de sécurité

Demandez aux membres de votre comité mixte (ou à un membre qui représente les travailleurs) de trouver des mesures d’isolement social qui pourraient s’appliquer aux endroits où ils travaillent.

Demandez aux membres de votre comité mixte de réfléchir à leur interaction avec les autres.

Faites participer votre comité mixte à la promotion de mesures d’isolement social.

Modifiez la façon dont l’espace est utilisé et partagé à votre lieu de travail.

Minimisez le partage d’espace de bureau, y compris les véhicules de travail. Lorsque vous partagez, nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées avant de quitter l’espace (comme vous le faites au centre de conditionnement physique). Pour les véhicules, ces surfaces comprennent le volant, le levier de vitesse et la radio. Pour les pupitres, il s’agit du clavier et de la souris d’ordinateur, de la surface de travail et du téléphone.

Planifiez les pauses et les périodes de repas de façon à permettre aux travailleurs de garder une distance de deux mètres entre eux dans toutes les salles de pause, et ne partagez pas de nourriture ou de boisson (pas de buffet).

Annulez les réunions en personne et tenez des réunions par téléconférence ou vidéoconférence, ou même au moyen de courriels.

Permettez aux travailleurs qui peuvent télécharger du travail sur leur téléphone ou ordinateur portable d’utiliser les véhicules de travail comme bureaux auxiliaires.

Dans la mesure du possible, demandez aux employés sur le terrain de travailler à partir de la maison plutôt que dans un bureau.

Communiquez à grande échelle

Transmettez un message clair que la meilleure chose que vos employés peuvent faire pour leurs collègues et leurs clients est de respecter une distance de deux mètres entre eux et leurs collègues.

Encouragez les travailleurs à trouver une façon positive de se saluer qui rappelle aux autres de garder une distance sécuritaire.

Protection des voies respiratoires

À l’heure actuelle, les respirateurs ne sont nécessaires que pour effectuer certaines tâches.

Les personnes malades devraient porter un masque chirurgical afin d’éviter de transmettre le virus à d’autres personnes. Un masque aide à empêcher que les gouttelettes du virus ne se propagent.

Le port d’un masque dans la communauté lorsqu’une personne n’est pas malade est moins efficace. Il peut donner une fausse impression de sécurité et la personne portant le masque pourrait avoir tendance à se toucher davantage le visage (par exemple, pour ajuster son masque).

Les travailleurs de la santé peuvent être plus à risque d’entrer en contact avec des personnes infectées. Ces travailleurs, notamment ceux qui interagissent avec des patients potentiellement infectés, devraient se protéger, ainsi que les patients, en portant un masque chirurgical, des lunettes protectrices, des gants et une blouse d’hôpital. Ils doivent également porter un masque spécialisé (comme un masque de type N95) ayant fait l’essai d’un test d’ajustement lorsqu’ils effectuent des interventions générant des aérosols (par exemple, lorsqu’ils administrent certains médicaments par inhalation).  

N’oubliez pas la santé mentale

Les travailleurs pourraient aussi éprouver de l’anxiété en raison de l’incertitude créée par la situation de la COVID-19. Il ne faut pas oublier que la santé mentale est toute aussi importante que la santé physique. On doit prendre des mesures afin d’appuyer le mieux-être mental des travailleurs. Voici des ressources qui pourraient aider à assurer une bonne santé mentale au lieu de travail pendant cette période difficile.

Mental Health and Psychosocial Considerations During COVID-19 Outbreak (Organisation mondiale de la santé) (en anglais seulement) – Ces considérations ont été élaborées par le Département de la santé mentale et des toxicomanies de l’Organisation mondiale de la santé comme messages visant différents groupes pour appuyer le mieux-être mental et psychosocial de tous pendant l’éclosion de la COVID-19.

Coronavirus: Managing Stress & Anxiety (Association canadienne pour la santé mentale) (en anglais seulement) – Des conseils et des renseignements sur des façons de réduire et de gérer l’anxiété au lieu de travail en raison de l’éclosion de la COVID-19.

Vous avez besoin d’autres renseignements?

Pour obtenir des renseignements ou de l’aide en ce qui a trait à des questions sur la santé et la sécurité au travail, y compris la COVID-19, veuillez communiquer avec notre Division de la prévention à l’adresse prevention@ws-ts.nb.ca.

 

Ressources pour les médias
Demandes de renseignements des médias

Abonnez-vous à Cybernouvelles

Apprenez les dernières nouvelles en matière de santé et de sécurité.