Appels sans frais au Canada 1 800 222-9775   |   English


Accueil    Version imprimable
Communiqué

Enseignons la sécurité au travail aux adolescents

Le 28 octobre 2015

Commentaire

Le 4 novembre prochain, des milliers d’élèves de la neuvième année de partout au Nouveau-Brunswick accompagneront un parent au travail dans le cadre de la journée annuelle « Invitons nos jeunes au travailMC ».

Il s’agit d’un programme national du Partenariat en Éducation qui a lieu le premier mercredi du mois de novembre. Il offre aux jeunes la possibilité de vivre une expérience au lieu de travail avec un parent ou un autre adulte afin de voir de près la vie quotidienne au travail.

Le programme soutient le perfectionnement professionnel des élèves en les invitant à relier l’école, le monde du travail et leur avenir.

La journée représente l’occasion idéale pour les parents ou les tuteurs de réaffirmer l’importance qu’ils accordent à la santé et à la sécurité au travail, et de donner l’exemple à leur enfant. En invitant nos enfants au travail, nous donnons aux jeunes la possibilité de comprendre ce que représente une journée de travail.

Malheureusement, plus de 10 500 travailleurs sont blessés au travail chaque année au Nouveau-Brunswick. Ces blessures touchent aussi les enfants. Une blessure grave subie au travail peut avoir des répercussions considérables sur une famille. Nous voulons tous que les parents rentrent à la maison sains et saufs après le travail afin de rejoindre leurs enfants.

La journée « Invitons nos jeunes au travail » permet de démontrer aux enfants les mesures positives que les parents, les tuteurs et les employeurs prennent afin d’assurer leur sécurité au travail.

Qu’il s’agisse d’utiliser des dispositifs de protection contre les chutes sur un chantier de construction, d’éliminer les dangers de trébuchement dans un bureau ou d’utiliser les bonnes techniques pour soulever des objets lourds, ces précautions peuvent devenir le fondement de pratiques de travail sécuritaires pour nos enfants.

Nous voulons que les jeunes comprennent qu’il n’est pas payant de prendre des raccourcis au travail et que l’usage d’équipement de protection n’est pas facultatif.

Lorsque nos enfants grandissent et commencent à travailler, nous voulons qu’ils soient responsables de leur propre sécurité, et qu’ils comprennent qu’il y a un chef de file en matière de sécurité en chacun de nous.

Nous voulons qu’ils n’aient pas peur de dire quelque chose lorsqu’ils voient un danger. Nous voulons qu’ils comprennent qu’ils ont le droit de refuser d’effectuer un travail qu’ils jugent pourrait mettre en danger leur sécurité ou la sécurité d’un autre, et qu’un travailleur ne peut pas faire l’objet de mesures disciplinaires pour avoir exercé son droit de refus.

Il faut apprendre à nos enfants qu’un lieu de travail peut être occupé en raison d’échéances ou de ressources limitées. Il ne s’agit cependant pas d’une excuse pour contourner la sécurité. Nos jeunes doivent savoir qu’il faut toujours prendre le temps d’intégrer la sécurité à leur journée de travail et que les blessures subies au travail sont évitables.

Cette année, pour souligner la journée, nous encourageons tous les employeurs, parents et tuteurs à discuter de la sécurité au travail avec leurs enfants.

Les conseils suivants pourraient être utiles.

Parents et tuteurs

  • Parlez à votre enfant de la sécurité au travail avant la journée « Invitons nos jeunes au travail ». Veillez à ce qu’il connaisse les risques et soit préparé.
  • Démontrez des pratiques de sécurité dans le cadre de votre travail. Soyez un modèle positif.
  • Parlez de la sécurité après la journée. Demandez à votre enfant s’il a des questions ou des inquiétudes. Assurez que le sujet de la santé et la sécurité au travail est une discussion continue.

Employeurs

  • Veillez à ce que les élèves qui participent à la journée reçoivent un exposé sur les mesures de sécurité.
  • Encouragez les discussions sur la santé et la sécurité. Invitez les questions.
  • Montrez votre engagement envers la sécurité. Démontrez comment votre entreprise fait de la sécurité une priorité.

Pour en apprendre plus sur la santé et la sécurité au travail, veuillez visiter travailsecuritairenb.ca.

 

Gerard Adams, président et chef de la direction de Travail sécuritaire NB

Ressources pour les médias
Demandes de renseignements pour les médias

Service des communications
506 632-2223
communications@ws-ts.nb.ca



Twitter YouTube LinkIn




© Travail sécuritaire NB, 2017