English

Exposé sur la sécurité – 19

Excavation de tranchées

Protection

Voici quelques conseils de base pour le travail près des tranchées.

N’entrez jamais dans une tranchée dont la profondeur dépasse 1,2 m (4 pi) à moins que :

  • les parois soient en pente,
  • la tranchée soit étayée,
  • vous soyez protégé par un caisson de tranchée.

Il s’agit des trois principales méthodes pour vous protéger contre les effondrements.

À moins que les parois d’une excavation soient creusées dans la roche vive, elles devraient être en pente, étayées ou protégées par un caisson avant que vous descendiez dans la tranchée.

Parois en pente

Le fait de donner une pente aux parois est une façon d’empêcher l’effondrement de la tranchée.

La tranchée ou l’excavation doit être en pente ou en gradins jusqu’à moins de 1,2 m (4 pi) du fond, la pente ou les gradins ne dépassant pas 1 m (3,3 pi) de hauteur par mètre (3,3 pi) de longueur.

Si la tranchée ou l’excavation est creusée dans de la roche vive qui n’est pas stable, les parois et les bords doivent être convenablement maintenus par des pitons, du grillage, de l’étayage ou une autre méthode assurant un soutien équivalent.

Étayage

L’étayage est une méthode permettant d’étayer ou de soutenir les parois afin de prévenir le mouvement du sol. Il aide également à soutenir les installations souterraines de services publics, les routes et les fondations.

Les deux types d’étayage les plus courants sont le boisage et l’étayage à l’aide de vérins hydrauliques. Les deux méthodes utilisent des montants, des raidisseurs, des étais et des panneaux.

Un des grands avantages de l’étayage hydraulique est qu’il n’est pas nécessaire d’entrer dans la tranchée pour installer le système. L’installation peut se faire à partir de la surface.

Dans la mesure du possible, l’étayage devrait être installé à mesure que l’excavation progresse. S’il y a une interruption entre l’excavation et l’étayage, personne ne devrait entrer dans la tranchée non protégée.

Caissons de tranchée

Les caissons de tranchée ne sont pas conçus pour étayer ou soutenir les parois de la tranchée. Ils sont plutôt destinés à protéger les travailleurs en cas d’effondrement.

Pour que les caissons puissent supporter les parois de la tranchée, l’espace entre le caisson et les parois doit être rempli; sinon, un effondrement ou l’affaissement du sol pourrait faire basculer ou retourner le caisson. Il est également plus facile d’entrer dans le caisson s’il y a de la terre jusqu’au bord de celui-ci.

Les caissons de tranchée sont généralement utilisés dans les espaces découverts éloignés des installations de services publics, des routes et des fondations.

Pendant que vous êtes dans une tranchée, vous devriez demeurer à l’intérieur du caisson et n’en sortir que lorsqu’il doit être déplacé.

Échelles

Que la tranchée soit en pente, étayée ou protégée par un caisson, il vous faut un moyen sûr d’accès et de sortie.

Des échelles doivent être installées dans les zones des tranchées protégées par un étayage ou des caissons de tranchée. L’échelle doit être bien fixée à l’extrémité supérieure, dépasser l’étayage ou le caisson d’au moins 1 m (3,3 pi) et être vérifiée à intervalles réguliers pour déceler tout dommage.

Une échelle devrait être placée aussi près que possible de l’endroit où vous travaillez et ne jamais en être éloignée de plus de 15 m (50 pi).

[Examinez les systèmes de protection utilisés sur les lieux. Vérifiez l’état des parois en pente, de l’étayage ou du caisson de tranchée. Y a-t-il des échelles pour accéder à la tranchée et en sortir?]

Au Nouveau-Brunswick, les dispositions régissant les excavations et les tranchées se trouvent aux articles 180 à 188 du Règlement général 91-191 établi en vertu de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail.

1 800 222-9775