English

Exposé sur la sécurité – 13

Éclairage temporaire

L’éclairage temporaire est essentiel dans les bâtiments en voie de construction.

Toutes les aires de travail, y compris les entrées et les sorties, doivent être bien éclairées.

Pour ce qui est de la construction générale, on recommande un niveau d’éclairement d’au moins 10 pieds-bougies (100 lux), ce qui veut dire des ampoules électriques de 150 W :

  • suspendues à une hauteur de 2,4 m (8 pi);
  • espacées de 4 m (13 pi).

Ces ampoules devraient être installées de façon à éclairer la plus grande surface possible. Des cages devraient aussi les protéger, pour prévenir tout endommagement accidentel.

Les circuits d’éclairage de dérivation qui alimentent l’éclairage temporaire devraient être totalement séparés des circuits d’alimentation, sauf pour un approvisionnement commun.

Un disjoncteur ou un fusible d’une intensité de 15 A devrait protéger les circuits d’éclairage de dérivation. Un électricien qualifié devrait câbler directement les circuits au tableau de distribution.

Remplacez les ampoules manquantes ou grillées. Afin de travailler en toute sécurité, vous devez être en mesure de voir dans les puits d’escalier, dans les sous-sols et partout ailleurs en tout temps.

Un éclairage direct peut être nécessaire lors d’un travail de précision.

L’éclairage temporaire peut comporter des risques.

  • Évitez tout contact avec les fils suspendus aux fins d’éclairage temporaire. S’il faut déplacer les circuits souvent, il peut en résulter des connexions desserrées, des ruptures d’isolation et d’autres dangers, lesquels, à leur tour, peuvent mener à des chocs électriques ou à l’électrocution.
  • Ne vous servez pas des circuits d’éclairage temporaire comme rallonges électriques. Si un fusible venait à griller, le trajet dans la noirceur jusqu’au panneau électrique pourrait s’avérer dangereux.
  • Assurez-vous que les fils non dissimulés n’entrent pas en contact avec des châssis de porte en acier. Les lignes temporaires franchissent souvent des portes qui pourraient, de façon accidentelle, se refermer sur elles.
  • Faites attention! Ne heurtez pas les fils avec des échelles, des tuyaux, des charpentes d’échafaudage ou autres objets qui pourraient causer des contacts et chocs électriques.

Liste de contrôle

  1. Les aires de travail sont-elles bien éclairées?
  2. Les ampoules grillées sont-elles rapidement remplacées?
  3. Les remplace-t-on par de nouvelles ampoules ou tout simplement par des ampoules prises ailleurs?
  4. Lorsque les ampoules sont obstruées par l’installation de nouveaux plafonds, conduits, tuyaux ou autres matériaux, déplace-t-on les fils sans tarder?
  5. Les douilles de lampes sont-elles de type industriel?
  6. Les conduites d’alimentation électrique des douilles sont-elles supportées à tous les 1,4 m (4 pi, 6 po)?

[Les lacunes devrait être comblées ou portées à l’attention de l’entrepreneur général.]

Au Nouveau-Brunswick, les dispositions régissant l’éclairage se trouvent à l’article 26 du Règlement général 91-191 établi en vertu de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail.

1 800 222-9775