English

Exposé sur la sécurité – 5

Respirateurs

Types

Il y a divers types de respirateurs allant des masques en papier jetables aux appareils de protection respiratoire autonomes avec masque complet et bouteille d’air comprimé.

Lorsqu’un respirateur s’avère nécessaire, on doit s’assurer qu’on utilise celui qui convient le mieux aux travaux à effectuer.

Il existe deux grands types de respirateurs :

  • à filtration,
  • à alimentation d’air.

[Le formateur montre un exemple de chacun.]

Respirateurs à filtration

Les respirateurs à filtration font exactement ce que leur nom indique; ils purifient et filtrent l’air inspiré.

Ils ne fournissent ni air, ni oxygène. Ils peuvent seulement purifier l’air de l’atmosphère environnante. De plus, si la teneur en oxygène de l’air environnant est de moins de 19,5 %, on ne peut pas se servir d’un respirateur à filtration. Il faut un appareil à alimentation d’air.

Il existe différents filtres, en fonction des contaminants de l’air.

Comme toujours, la protection doit être choisie en fonction du risque. Le contaminant peut être de la poussière résultant de la coupe de béton ou de l’enlèvement de l’amiante. Il peut également s’agir du brouillard provenant de la pulvérisation d’une peinture au latex ou des vapeurs résultant de la pulvérisation d’une peinture à l’huile.

Dans chacun de ces cas, il se peut qu’on ait à choisir des masques, filtres ou cartouches de filtration d’air différents. Il n’existe aucun respirateur à filtration à usages multiples.

Respirateurs à alimentation d’air

Les respirateurs à alimentation d’air font exactement ce que leur nom indique : ils fournissent de l’air provenant d’une bouteille ou d’un compresseur.

Ces respirateurs offrent la meilleure protection contre un grand nombre de contaminants de l’air, mais cette protection est limitée.

En effet, les respirateurs à alimentation d’air présentent des problèmes de poids et d’approvisionnement limité d’air. Pour ce qui est des appareils à adduction d’air pur, la ligne traînante peut s’accrocher à quelque chose ou s’entortiller.

Il faut également tenir compte de la qualité de l’air mis en réserve dans les cylindres ou dans les compresseurs. On devrait s’assurer que l’air est pur et respirable.

N’oubliez pas : le respirateur est votre dernier moyen de défense!

Lorsque les installations techniques et le système de ventilation ne peuvent éliminer les contaminants de l’air, il y a lieu d’utiliser des respirateurs à filtration ou à alimentation d’air.

Afin d’assurer une bonne protection, le respirateur doit :

  • avoir été choisi en fonction du risque;
  • être bien ajusté;
  • être porté correctement;
  • être bien entretenu.

[Le formateur montre les divers types de filtres et le code des couleurs, et passe en revue la politique de l’entreprise en matière de protection respiratoire. Il demande aux membres de l’équipe de nommer des tâches qui exigent une protection respiratoire. Y a-t-il des tâches qui exigent un respirateur, mais que l’on effectue sans aucune protection?]

Au Nouveau-Brunswick, les dispositions régissant les respirateurs se trouvent à l’alinéa 12d) de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail ainsi qu’aux articles 38 et 45 à 47 du Règlement général 91-191 établi en vertu de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail.

1 800 222-9775